Nos cyclo-logisticiens

Acteurs de la mobilité douce  

Afin de minimiser l’impact environnemental du dernier kilomètre et s’adapter à ces nouveaux enjeux, la première réponse des villes est le recours à la mobilité douce : vélos cargos, véhicules électriques ou roulant au gaz naturel de ville (GNV).

À Marseille, des petites structures ont déjà appréhender le sujet, en exploitant la cyclo-logistique. Elle présente de nombreux avantages : moins de nuisances sonores, baisse de la pollution de l’air, peu de risque de stationnement gênant et de faibles émissions carbones.


Parmi ces structures, le QG des éco acteurs collabore avec sept d'entre elles :